Les raisons d'un positionnement sur la démarche qualité - Chartes21
Accueil du site > Charpentes 21 > Actualités > Les raisons d’un positionnement sur la démarche qualité
Actualités
Les raisons d’un positionnement sur la démarche qualité

Créée en 1973 sous le nom Bonnin Charbonneau, l’entreprise œuvre dans la charpente et se spécialise dans les années 90 dans les aménagements extérieurs. A cette époque, les fonds européens pour le réaménagement du littoral, permettent à l’entreprise de délaisser la construction de bâtiment dont les difficultés de paiement inhérentes au secteur avaient refroidi les dirigeants.

Début des années 2000, Karine Bouhier et Christophe Bonnin reprennent l’entreprise de leurs parents en co-gérance et la renomme LES CHARPENTIERS DE L’ATLANTIQUE (LCA). Ils sont plus attirés par la construction bois en maison individuelle et les bâtiments en marché public, que par les aménagements extérieurs dont les sources de financement se tarissent. Très tôt, les dirigeants mesurent l’importance d’organiser le bureau d’études dont les effectifs passent d’une personne en 2001 à 5 en 2011. Cette construction de l’entreprise s’accompagne d’une augmentation du chiffre d’affaires (de 1,5 millions d’euros en 2004, à 5,9 millions en 2013). En 2008, la démarche Charpentes21 les attire par son côté pratique et le gain organisationnel, "l’important était d’harmoniser les pratiques du bureau et de l’atelier tout en suivant l’évolution d’un métier en pleine mutation" explique Karine Bouhier. L’obtention du label Charpentes21 en 2009 s’accompagne d’un bilan carbone pénalisé par les approvisionnements d’Allemagne, mais l’augmentation de la qualité de l’offre française de bois de structure permet à l’entreprise de s’approvisionner auprès des scieurs nationaux et de corriger leur empreinte environnementale. Enfin, l’entreprise devient certifiée PEFC en 2010 et obtient le label Constructions Bois21 destiné aux entreprises évoluant sur des marchés soumis à contrôle technique de bâtiment de plus de 500 m2 ou en R+2.

Pour Christophe Bonnin, les démarches de progrès ont permis de "rationaliser et d’harmoniser les études, d’instaurer des points de contrôles pour garantir la qualité des études, de la fabrication et de la mise en œuvre. La gestion des dossiers s’en est simplifiée. Le référentiel du label nous incite également à suivre l’évolution des textes et nous préférons être en avance sur l’application des normes plutôt qu’à la traîne". L’investissement paye et les résultats se font sentir : "nos clients apprécient notre entreprise parce qu’ils savent que nous sommes rigoureux. Chaque dossier de consultation en marché public est recalculé, lorsque nous répondons à une affaire, elle a vraiment été étudiée dans les détails" nous confie Karine Bouhier.

Une méthode et un investissement humain qui n’ont pas échappé au jury du prix Moniteur de la construction (tout corps d’états confondus) puisque l’entreprise est devenue lauréate du prix régional puis national pour l’année 2013. C’est la deuxième année consécutive que ce prix est décerné à une entreprise labellisée Construction Bois 21 !

IRABOIS – Institut de Recherches Appliquées au Bois

7/9 rue La Pérouse – 75784 PARIS cedex 16 – tél. 01 40 69 57 40 – fax. 01 40 69 57 41 - contact irabois.fr