L'AQC met en observation les Ouates de Cellulose - Chartes21
Accueil du site > Constructions bois 21 > Actualités > L’AQC met en observation les Ouates de Cellulose
Actualités
L’AQC met en observation les Ouates de Cellulose

Le 12 décembre dernier, la Commission Prévention produits mis en oeuvre (C2P) de l’AQC a mis en observation les procédés d’isolation thermique à base de ouate de cellulose bénéficiant d’un Avis Technique.

Premièrement, ces procédés ont fait l’objet de nombreux incendies (sinistres déclarés en 2009 et 2012), dus au fait que les professionnels ne son pas sensibilisés à la spécificité de ce matériau.

Concrètement, les éléments de protecteur feu à mettre absolument en oeuvre en complément de l’isolant ne sont pas suffisamment pris en compte : capot de protection pour les spots au contact de la ouate, (en son absence, des échauffements de spots ont de fait provoqué plusieurs départs de feu dans la ouate), gaines électriques non propagatrices de flammes...

Ces préconisations sont présentes dans les Avis Techniques des procédés, mais pas systématiquement respectées.

Deuxièmement, les ouates de cellulose sont formulées avec des additifs antifongiques et ignifugeants, qui pour certains peuvent présenter des risques sanitaires :

- les sels de Bore, utilisés de longue date dans la ouate, sont autorisés par le Règlement européen Reach (qui vise l’enregistrement, l’évaluation, l’autorisation et les restrictions des substances chimiques), alors qu’en revanche la Directive Biocide interdit depuis août 2011 leur incorporation dans un isolant tel que la ouate de cellulose en tant qu’antifongique,

- les sels d’amonium utilisés en remplacement des sels de Bore présentent des formulations non stables qui ont entraîné depuis peu des incidents de dégagements d’ammoniac dans des maisons isolées avec de la ouate traitée aux sels d’ammonium. Une centaine de cas ont été recensés pour environ 8 000 maisons. Les pouvoirs publics ont lancé une campagne de mesures et d’essais afin de comprendre le phénomène des dégagements d’ammoniac, estimer les probabilité de récidives et les éventuels effets. Les premiers enseignements seront disponibles fin janvier 2013.

Sur ces bases, la C2P vien de publier un communiqué (Cf. document joint) de mise en observation des procédés d’isolation thermique à base de ouate de cellulose bénéficiant d’un Avis Technique.

Les professionnels sont invités à se rapprocher de :
- leurs fournisseurs pour savoir si les produits qu’ils distribuent sont concernés,
- leurs assureurs, car ils peuvent fait l’objet de conditions spécifiques de souscription d’assurance.

PDF - 342.3 ko
Communiqué - Publication semestrielle C2P - janvier 2013
IRABOIS – Institut de Recherches Appliquées au Bois

7/9 rue La Pérouse – 75784 PARIS cedex 16 – tél. 01 40 69 57 40 – fax. 01 40 69 57 41 - contact irabois.fr